Le bâtiment

Même si le fameux adage “Quand le bâtiment va, tout va ‘” tend à perdre de sa véracité au fur et à mesure du temps, la construction exerce toujours une influence notable sur la santé économique de la France.

Vinci

Première entreprise française de construction avec 42 771 millions de dollars de chiffre d’affaires, Vinci a été fondée voici plus d’un siècle par deux polytechniciens français. Elle a commencé son activité en construisant des barrages et en exploitant les réseaux de transport, et de distribution d’électricité et d’assainissement. Aujourd’hui Vinci rayonne autour de 5 catégories de métiers avec Vinci Construction, Vinci Autoroutes, Vinci Énergies, Vinci Concessions et Eurovia. Troisième au rang mondial dans le domaine de la construction, c’est la branche Vinci Construction qui génère le plus de chiffre d’affaires dans le groupe.

Bouygues

Créé en 1952, Bouygues est un groupe familial à l’origine. Il se concentre sur trois métiers : la construction, qui constitue avec l’immobilier la base historique de ses activités, les télécoms avec l’obtention de la troisième licence de téléphonie mobile sur l’Hexagone et les médias, avec la prise de participation dans TF1 en 1986. Bouygues possède les sociétés Bouygues Construction, Colas, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom et les chaînes TF1, TMC, LCI, NT1, Histoire, Ushuaïa TV, TV Breizh, HD1 et 50% de Série Club. Le groupe a investi également dans l’énergie en 2006 en prenant part dans le capital d’Alstom. Il a atteint 35 277 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2016 et est actuellement implanté sur les 5 continents. 115 000 salariés répartis dans 90 pays travaillent pour le groupe et détiennent environ un cinquième des titres.